Le mot du Bâtonnier - jeudi 05 avril 2018

Pierre-Ann Laugery, Bâtonnier


Mes chers confrères,

A l’instar de la majorité des Barreaux de France, nous avons entamé notre mouvement de protestation il y a plus de 2 semaines, le lundi 19 mars, afin d’obtenir le retrait pur et simple du projet de loi de programmation.

Les avocats s’opposent à la tentative du gouvernement d'imposer, sans concertation, une réforme globale de la Justice qui porte atteinte aux valeurs les plus fondamentales de notre société et à l'équilibre des droits entre les citoyens.

Vendredi dernier, le 30 mars, les avocats ont participé en nombre au rassemblement de protestation à partir de 10h00 (en robe) sur le parvis du TGI de Nanterre réunis en intersyndicale avec les magistrats et les greffiers. Nous avons profité de l’exposition médiatique offerte par le procès Hallyday pour faire entendre nos revendications et « faire le buzz » dans les médias.

Le mouvement évolue. La suspension des désignations est toujours effective pour toutes les autres permanences et les collaborateurs de l’Ordre maintiennent leur présence auprès des justiciables pour les inviter au moment du défèrement à solliciter la désignation d’un avocat d’office et les prévenir de ce dont nous sommes convenus, à savoir que chacun d’entre eux sera assisté par au moins 3 avocats dont le permanencier.

En revanche, dès le mercredi 04 avril, ceux d’entre vous qui étaient de permanence de comparutions immédiates et de déférés mineurs ont repris leurs permanences rémunérées et interviennent pour chaque dossier de la permanence avec 4 autres confrères que j’ai désignés, lesquels plaident eux, à leur côté pour chacun des dossiers évoqués, et ce pro Bono.

Il me paraît essentiel que nous soyons unis pour la prochaine journée de mobilisation nationale et unitaire prévue le mercredi 11 avril 2018 prochain. Afin d’être présents à partir de 13h00 (en robe) à Paris (place Dauphine), je vous donne rendez-vous à 13h00 en face du théâtre du Châtelet, ou, si vous le souhaitez à l’ordre à 11.45 heures, afin que nous nous déplaçons ensemble jusqu’au point de ralliement.

J’ai d’ores et déjà commandé des stickers, panneaux et banderole pour cette manifestation d’envergure.

Par ailleurs, j’organise dès à présent une AGE le 12 avril à 17h00, afin de déterminer notre position commune concernant la poursuite ou non de notre mouvement de protestation et ses modalités d’action, à compter du 13 avril au matin.

Votre bien dévoué confrère.


Pierre-Ann Laugery
Bâtonnier de l'Ordre